Quelques conseils pour bien préparer sa maison avant une visite immobilière

La visite conditionne la décision de l’acquéreur à acheter le bien immobilier ou à décliner l’offre. Il n’est pas question que la maison garde son apparence habituelle, c’est-à-dire que les touches personnelles de son propriétaire devraient être dépersonnalisées. Il faut également que le visiteur puisse développer ses idées dans la personnalisation de la maison. La visite est donc une étape très importante à la conclusion d’une transaction.

A l’étape préliminaire à la visite immobilière

Le moment de la visite se trouve à l’apogée de la stratégie marketing pour la vente d’un bien immobilier. Les papiers administratifs sur la propriété et les taxes devront être disponibles et accessibles à l’acquéreur afin de prouver la bonne foi dans la vente. Viennent ensuite les facturations de l’EDF et du GDF. Après les différentes paperasses, il convient de procéder à la préparation du discours pendant l’entretien avec l’acquéreur. Cette étape consiste à anticiper les questions importantes et susceptibles d’être posées. Afin de se rassurer, il est conseillé d’être accompagné pendant l’accueil d’un potentiel acheteur. Surtout, il ne faut rien mettre en réserve sur les nécessités de réparation. Si le bien à vendre est encore en location, l’accord des occupants est indispensable.

Comment préparer la visite ?

Il est préférable de programmer les visites à moment convenable et si possible de la fixer. Plusieurs paramètres conditionnent le choix de l’horaire comme l’ensoleillement ou la disponibilité. Ensuite, il faut soigner la présentation de l’extérieur, car cet endroit constitue une prise de contact pour l’acquéreur et reflète déjà les qualités de la propriété. L’intérieur doit être bien illuminée et sans encombrement, c’est-à-dire, pas trop de meubles. En revanche, les pièces vides sont formellement à éviter. Si possible, il est conseillé de parfumer agréablement la maison. Pour une réception agréable, les conseils en immobilier proposent d’éviter la présence des animaux domestiques, chat, chien ou autres.

Quelques conseils importants pendant la visite

On commence par une visite guidée et pas trop empressée. Pour avoir un bon sens, le circuit devait débuter et finir par les pièces susceptibles de persuader l’acquéreur. Par la suite, il faut laisser le visiteur effectuer une découverte libre de tout le logement. Le guide restera disponible pour les éventuelles questions, mais ne devrait surtout pas l’oppresser à cet instant. Les visites groupées sont formellement à éviter. Un acquéreur par entretien, sauf s’il s’agit d’une famille ou d’un projet de colocation. Autrement, l’attitude du vendeur ne montrera pas son empressement à la vente.