Qu’est ce que l’apport personnel ?

L’apport personnel désigne la participation de l’emprunteur dans un projet d’achat ou de construction en immobilier. Il s’agit d’une somme d’argent due de son propre compte et qu’il investira pour la rétribution en partialité de sa future propriété. En effet, c’est l’établissement financier qui le lui requiert avant d’octroyer de l’argent pour l’acquisition d’une maison ou d’un appartement. On peut même dire que cette somme d’argent conditionne l’approbation du crédit immobilier.

Apport personnel : une participation du propriétaire

Pour constituer son apport personnel, l’emprunteur puise dans son l’argent mis de côté, l’épargne personnelle ou familiale, l’héritage, l’assurance-vie, de la vente d’un autre bien, d’une donation ou d’un emprunt à un particulier. Il s’agit de la participation directe de l’acquéreur dans l’achat de son bien. En général, cet apport est destiné à payer les frais relatifs dans les dossiers administratifs comme les actes notariaux, la caution … Donc, la somme est proprement requise à l’emprunteur. Pour la rétribution de cette part, l’intéressé pourrait faire une demande auprès de la boite à laquelle il travaille s’il s’agit de l’achat d’une maison comme résidence principale. Il peut également faire le recours à des petits prêts.

Apport personnel : une garantie financière

Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est rare d’obtenir un prêt immobilier sans apport personnel. C’est une condition quasi-obligatoire dans le bénéfice d’un emprunt pour l’acquisition d’un bien. En tout cas, la banque requiert la somme équivalente à 10 ou 20 % de la totalité de l’achat afin de constituer une garantie financière et évaluer les risques. L’apport personnel permet d’écarter les profils louches, car le prêt est une procédure dangereuse qui pourrait amener un établissement financier au péril. Le versement de l’apport financier est une condition pour que l’emprunt immobilierpuisse avoir une approbation.

Apport personnel financier : quel est le montant ?

La loi ne fixe pas de montant minimum ou maximum. L’apport personnel correspond à un pourcentage de la totalité de la somme à emprunter. En général, il s’élève environ à 20 % de la valeur du prêt. Cette condition pourrait varier selon certains paramètres. Dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale, l’apport personnel pourrait descendre jusqu’à 10 %. Pourtant, pour les meilleures conditions, voire augmenter la chance d’avoir la somme convoitée dans l’emprunt, il est conseillé de miser sur un apport supérieur à 20 %, au-delà même de 30 % de la totalité du coût de l’habitat à acheter.